Détails de la race

Le Norfolk Terrier, originaire de Grande-Bretagne, est le plus petit des terriers de travail (par opposition aux terriers d'agrément). Il fait partie de la branche des terriers utilisés aux xviiie et xixe siècles comme des chasseurs de nuisible et, pour ce qui concerne le Norfolk, comme ratiers. Avant 1960, date à laquelle il a été reconnu comme une race à part entière, il était considéré comme une variété du Norwich terrier, qui s'en distinguait par ses oreilles repliées.


Tempérament
Le standard précise que le Norfolk, "vif et intrépide, est un démon pour sa taille". De nature aimable, il ne doit pas être agressif, même s'il doit être capable de se défendre le cas échéant. Avec le Norwich Terrier et le Border Terrier, il a un des meilleurs caractère du groupe des terriers.
Le Norfolk Terrier est un chien de compagnie agréable et son niveau d'activité s'adapte à la taille de son environnement. Ils ne doit pas être tenu en permanence à l'extérieur car il ne s'épanouit qu'au contact de l'être humain. À l'extérieur, il conserve son instinct de ratier et reste très motivé par l'extermination des petits nuisibles. Il n'a pas de propension particulière à creuser, mais il peut en développer l'habitude par désœuvrement ou s'il est laissé seul pendant de trop longues périodes.
Le Norfolk est un chien très sûr de lui, comme en témoignent son maintien et son allure, tête droite et queue dressée. Les individus timides ou agressifs sont atypiques. Son naturel est d'être confiant, gai et plein de vie. Il ne supporte pas d'être ignoré par son maître.