Détails de la race

Le chien de Rhodésie à crête dorsale, plus couramment appelé Rhodesian ridgeback, est une race de chiens originellement développée en Rhodésie du Sud, actuel Zimbabwe. De nos jours l'Afrique du Sud détient le standard de la race et poursuit activement son développement en Afrique australe.
Il est le fruit d'un croisement entre les chiens des pionniers européens et les chiens de chasse à crête dorsale semi-domestiques des hottentots. Le rhodesian ridgeback est robuste, musclé, très rapide et très endurant. Il est symétrique dans sa silhouette et se caractérise par une crête dorsale (d'où le terme « ridgeback » qui signifie littéralement en anglais « crête dorsale »). Il est capable de chasser les fauves comme le lion mais sans pour autant rechercher le contact. Son grand flair en fait un pisteur efficace, il excelle aussi à la recherche du gibier blessé.
Tempérament
La définition comportementale d'une race est toujours délicate. Selon les pays, la variabilité des mentalités, des élevages, de l'individu lui-même, oblige à quelque prudence. Le Rhodesian ridgeback est décrit dans le standard de la Fédération cynologique internationale comme un chien digne et intelligent, distant avec les étrangers sans être agressif ou peureux. Le Rhodesian ridgeback est décrit dans L'encyclopédie mondiale des chiens comme une race joueuse, courageuse et fidèle à son maître et à son entourage.
L'éducation du Rhodesian ridgeback nécessite beaucoup de persévérance et de constance et un maître expérimenté est préférable. La force et la violence sont à proscrire, tout comme la solitude. La maturité est atteinte après l’âge de deux ans1.
Le Rhodesian ridgeback est un chien très sportif qui demande beaucoup d'exercice physique. De longues promenades deux à trois fois par jour sont indispensables pour maintenir son équilibre.