Détails de la race

Le pékinois était le chien de compagnie préféré de la cour impériale chinoise à la Cité interdite, particulièrement sous la dynastie des Tsing (ou Qing) entre 1644 et 1912. Il est souvent représenté dans les œuvres d'art de l'époque.
Les Chinois semblent avoir sélectionné ce chien pour lui donner la même apparence que les statues de lion. La commercialisation de la race est interdite hors des frontières de Chine, mais des officiers britanniques l'amènent en Europe2 au xixe siècle, en exportant deux couples.
Une rumeur circule selon laquelle un spécimen de pékinois aurait été offert à la reine Victoria qui l'a baptisé Looty, mais il s'agit d'une fausse histoire racontée dans un magazine de la Singapore Airlines. Le pékinois est présenté pour la première fois à une exposition en 1864 et il est inscrit au Kennel Club britannique en 1898. C'est à la fin du xixe siècle qu'il se répand sur le continent, notamment en France et dans l'Empire allemand.
Tempérament
Très docile, il est réputé intelligent. Il s'accommode d'une vie à l'intérieur avec son maître dans une maison ou même en appartement


Chers visiteurs,
C’est à regret que nous avons pris la décision de mettre fin à la belle aventure de Hugstory.

En effet, malgré tous nos efforts, nous ne sommes pas parvenus à transformer notre idée en entreprise viable.

Le site sera donc officiellement fermé le 15 avril prochain.

Si vous souhaitez partager vos souhaits et commentaires, veuillez le faire à l’adresse info@hugstory.com.

Merci de votre soutien au cours des dernières années,
Robert, Marie-Eve et les idéateurs de Hugstory