Détails de la race

Le mot « corgi » est issu du gallois ancien « Cur ci », ou « Cor ci », signifiant, selon les traductions « chien de travail », ou « chien nain ».
En 1934, le Kennel Club anglais reconnaît les Welsh Corgis Cardigan et Pembroke comme deux races bien distinctes. Races anciennes, bien que d'origines différentes, les corgis étaient traditionnellement utilisés pour conduire et garder les troupeaux de vaches, de poneys et d'oies, mais participent aussi à la vie rurale des paysans gallois car ils gardaient les fermes et en chassaient si besoin les nuisibles. Les corgis étaient communément appelés « heelers » (« talonneurs »), à cause de leur façon de conduire le bétail : en le pinçant aux jarrets. Certains conservent d'ailleurs naturellement cet atavisme.
Les origines du Welsh Corgi Pembroke remonteraient au xe siècle. Il possède des origines Spitz, mais on ne sait pas exactement si cette race descend des Vallhund suédois ou des ancêtres des actuels Schipperkes et Spitz nains. Il serait issu des chiens de tisserands flamands qui avaient fait souche au pays de Galles.
Ce sont les chiens préférés de la reine Élisabeth II qui en a possédé une trentaine depuis qu'un corgi nommé Susan lui avait été offert en 1944 pour son 18e anniversaire. Elle n'en possède plus qu'un appelé Willow, ainsi que deux « dorgis », croisements de teckel (dont l'appellation anglaise est le mot allemand Dachshund) et de corgi : Candy et Vulcan.