Détails de la race

Chien originaire des îles de Majorque, Ibiza, Minorque et Formentera, le podenco d'Ibiza, comme d'autres races de mêmes morphologies serait représenté sur les tombes de pharaons et sur des pièces de musées. Le podenco d'Ibiza serait le descendant direct du Tesem, lévrier d'Ancienne Égypte aujourd'hui disparu.
Les Phéniciens, les Carthaginois et peut-être les Romains l'auraient fait voyager par les voies de commerce maritimes, et importé sur l'île d'Ibiza. À cette époque ce chien était considéré comme particulièrement précieux et faisait souvent office de cadeau auprès des gens très respectés. Le milieu fermé de l'île a sans aucun doute permis de conserver ce chien proche de son apparence originelle.
Elle est assez abondante en Catalogne, à Valence, en Roussillon et en Provence. Aujourd'hui cette race doit retrouver ses lettres de noblesse, car son cheptel se fait rare. Le grand public ne le connaît que très peu, pourtant des éleveurs se battent pour empêcher l'extinction de la race, ce qui serait une grande perte pour la cynophilie moderne.
Le podenco d'Ibiza est très affectueux envers son maître et particulièrement délicat avec les enfants. Le podenco d'Ibiza est un chien également très apprécié pour sa beauté et sa compagnie délicate. C'est un chien tendre et très fidèle envers son maître, particulièrement doux avec les enfants.
Actif, sportif, très vivant, sensible et intelligent, il a besoin d'exercice quotidien avec son propriétaire avec qui il développera une forte complicité. Il est capable de sauter à une hauteur incroyable, particularité recherchée pour la chasse en terrain rocailleux. Néanmoins c'est un chien qui apprécie aussi grandement les canapés et le confort d'une maison.
En tant que chien primitif, proche de ses origines naturelles, le podenco d'Ibiza bénéficie d'un excellent langage canin et communique très bien avec ses congénères. Peu bagarreur, il préfère s'éloigner plutôt que d'entrer dans une altercation.
Le podenco d'Ibiza apprend vite et son éducation est simple. Il suffit de poser les bonnes règles dès le départ. Il peut être mis dans les mains de toutes sortes de maîtres, y compris en tant que premier chien, du moment que son propriétaire travaille son chien à la voix sans rapport de force physique. Le podenco d'Ibiza n’entend rien à la violence et fuira rapidement quiconque le malmène