Détails de la race

Comme tous les chiens à peau nue, le chien chinois à crête a des origines anciennes et quelque peu floues… Cependant, ce chien si original était déjà connu au xiie siècle avant notre ère; il portait des noms différents selon l'endroit où il vivait. De nombreuses hypothèses s'affrontent donc, concernant son pays d'origine : Égypte, où il se nommait « chien de Gizeh » ou « chien des Pyramides », Turquie, Afrique du Sud...
Bien que nommé chien chinois, son ancêtre serait originaire de la région du Vietnam, Cambodge. Ces régions étant très irriguées, le poils du houppette s'est éclairci pour sécher plus rapidement. Cela permet au houpette d'éviter les maladies de peau associées à un poil humide. L'Homme a ensuite développé des variétés avec de moins en moins de poil, jusqu'à obtenir les variétés que nous connaissons aujourd'hui.
Le chien chinois à crête est un chien d'agrément en occident, mais ce n'est pas le cas dans son pays d'origine. Il est utilisé pour chasser les rats et vermines lors du transport de la nourriture pour le commerce. Ce transport se fait souvent par bateau. Lors de la vente il est coutume que le chien soit aussi vendu avec la marchandise. Ce fait explique sa dispersion à travers différents pays. Comme l'atteste le tableau de Lucas Cranach l'Ancien, Portrait d'Henri IV de Saxe et de Catherine de Mecklembourg, datant du xvie siècle (musée de Dresde) sur lequel figure un petit chien répondant aux caractéristiques d'un chien chinois à crête.